( Fortunella polyendra; Angl : kumquat; All : japanische orange; Esp : naranja japonesa; Jap : kinkan )

Originaire de Chine, le kumquat de la famille des Rutacées, est un petit arbre qui peut atteindre trois à quatre mètres à l'âge adulte qui est également cultivé à des fins ornementales. Les fruits de ce " citronnier du Japon " sont de très petite taille ( 2,5 à 3  cm). C'est la plus petite espèce dans la vaste famille des agrumes. Le kumquat ressemble à une orange miniature.
Le fortunella japonica produit des fruits ronds brillants à chair douce et de couleur orange .
Le fortunella margarita produit des fruits ovales à chair acidulée et à écorce jaune d'or.
Le fortunella crassifolia est plus doux.

La pulpe, divisée en 5 ou 6 quartiers est agréablement acidulée. Elle contient quelques pépins assez gros eu égard de sa taille. L'écorce, exempte du principe brûlant qui caractérise les autres agrumes, est comestible, mince, tendre, sucrée et parfumée.

Le kumquat est appelé à un grand avenir dans nos jardins. En effet, il possède de nombreuses qualités qui permettent une culture facile : bien que de nature tropicale ou subtropicale, il présente une très bonne résistance au froid, avec comme limite -11° C.

Les feuilles sont étroites, petites et pointues. L'été, c'est le temps de la floraison où apparaissent de petites fleurs blanches.

La fructification est très échelonnée, entre novembre et mai et donne des fruits savoureux que l'on mange avec l'écorce.

Cet agrume s'accommode bien de la culture en appartement ou en orangerie. Le kumquat s'accommode bien de la culture en pot ou en terrasse-jardin et se prête à la culture en plein air dans de nombreuses régions. En intérieur il demande de la lumière et reste constamment en végétation ; il doit être alimenté et arrosé pendant toute l'année.

Le kumquat est cultivé en Chine, au Japon, en Indonésie, en Indochine, en Californie et en Floride, au Brésil et au Pérou, mais aussi en Israël et dans le bassin méditerranéen.

Croisements

Le croisement de la lime et du kumquat a donné le limequat. On l'a croisé avec l'orange (orangequat), le citron (lemonquat). Le croisement avec la mandarine a produit le calamondin (citrus mitis), fruit très acide de petite taille comme le kumquat, en forme applatie de mandarine (la peau du kumquat est plus adhérente).
[HAUT DE LA PAGE]




Le mot kumquat vient du cantonnais kin kü qui signifie "orange dorée ". Il est cultivé en Chine depuis plus d'un millénaire.

On l'appelle aussi " citronnier du Japon ". Il doit son nom botanique Fortunella au botaniste britanique Robert Fortune qui l'introduisit en Europe en 1846.
[HAUT DE LA PAGE]




Ce délicieux petit fruit est moyennement énergétique (63 calories / 100 g). Il est riche en vitamine C. Il contient du cuivre et du potassium.

Attention !

Ceux qui sont allergiques à certains composants que l'on trouve dans l'écorce des agrumes pourraient être également allergiques à l'écorce du kumquat.
[HAUT DE LA PAGE]




Achat

On trouve facilement ces fruits dans les comptoirs de fruits exotiques à Paris et dans les grandes villes françaises. Ils sont souvent vendus  encore attachés à leurs branches, avec de petites feuilles très décoratives.
Choisissez des fruits brillants, fermes, sans taches, ni meurtrissures. Evitez les fruits mous, ils se détériorent rapidement.

Conservation

Gardez-les quelques jours à température ambiante, loin des rayons du soleil. Pour une conservation plus prolongée (2 à 3 semaines), placez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Préparation

Lavez soigneusement l'écorce.

Astuces :
  • Arrosez- les de jus de citron pour éviter le noircissement si vous les utilisez en salade de fruits ou de légumes. 
  • Le kumquat est meilleur síil est pétri, ce qui libère les essences de líécorce. 
  • Trempé dans du chocolat noir fondu, le kumquat devient une friandise savoureuse. 

[HAUT DE LA PAGE]




Outre son aspect esthétique, très décoratif, le kumquat produit des petits fruits délicieux, que l'on peut manger crus avec leur peau mince et tendre ou mieux encore cuits ou confits. Les fruits sont également utilisés en saumure, en confiserie ou en sirop.

Ils peuvent être macérés dans du rhum, confits dans les gâteaux; ils sont excellents pour des mousses, des sorbets et des confitures ou marmelades. Vous pouvez en mettre dans des salades de fruits, des compotes de melons qu'ils rehaussent merveilleusement, des farces, des muffins.

Délicieux nature ou confit, le kumquat peut être utilisé en accompagnement de boeuf, agneau, volailles, canard, poisson, salades. Le canard au kumquat est, par exemple, un véritable délice de la cuisine asiatique. Le kumquat relève les sauces à l'aigre-douce. Il se marie bien avec les salades vertes amères comme líendive ou la chicorée frisée.

Les Chinois l'adorent pourvu qu'il soit confit.Il entre dans la composition du gâteau au huit trésors.
[HAUT DE LA PAGE]