Biscuits croquants au chocolat à la menthe
Provenance: Sarah, Montréal
Commentaires: Environ 85 calories par biscuit
Portions: Environ 48 biscuits
IngrédientsPréparation
  • 280 g [2 tasses] de farine
  • 10 mL [2 cuil. à thé] de poudre à pâte
  • 1 mL [1/4 de cuil. à thé] de sel
  • 175 g [3/4 de tasse] de margarine
  • 300 g [1 1/2 tasse] de sucre
  • 5 mL [1 cuil. à thé] de vanille
  • 2,5 mL [1/2 cuil. à thé] d'essence de menthe
  • 4 oeufs
  • 190 mL [3/4 de tasse] de poudre de cacao
  • 125 mL [1/2 tasse] de sucre à glacer
  • Dans un petit bol, mélanger ensemble la farine, la poudre à pâte et le sel; réserver.
  • Dans le grand bol d'un malaxeur, à vitesse moyenne-élevée, battre en crème la margarine, le sucre, la vanille et l'essence de menthe jusqu'à ce que le mélange soit léger et mousseux, pendant environ 5 minutes.
  • Incorporer les oeufs, un à la fois, en battant bien après chaque addition.
  • À basse vitesse, saupoudrer la poudre de cacao sur la pâte.
  • Ajouter ensuite le mélange de farine, juste assez pour l'incorporer.
  • Couvrir et réfrigérer toute une nuit.
  • Le lendemain, préchauffer le four à 180°C [350°F].
  • Verser le sucre à glacer dans un bol moyen.
  • Laisser tomber la pâte, 15 mL [1 cuil. à table] rase à la fois, dans le sucre à glacer en façonnant chacun des biscuits en boule, jusqu'à ce que chacune soit bien enrobée.
  • Les placer sur sur une tôle à biscuits graissée, à 5 cm [2 pouces] les unes des autres.
  • Cuire les biscuits au four préchauffé pendant 9 à 10 minutes, jusquà ce qu'une empreinte reste légèrement marquée au centre des biscuits lorsque qu'on les presse légèrement.
  • Les retirer immédiatement de la tôle, et les laisser refroidir sur des grilles.


Kasher, Casher ou Cacher
Se dit d'un aliment conforme aux prescriptions de la loi rituelle juive, ainsi que du lieu où il est préparé ou vendu. Pour être vraiment kasher, un plat doit être préparé avec des ingrédients cachers. Un fournisseur kasher obtient l'aval d'un organisme religieux selon différents critères, comme par exemple la provenance de la viande qu'il achète, et le réseau de surveillance pour la préparation et de la cuisson de ses ingrédients.