Poisson entier et légumes au four
Provenance: Sarah, Montréal
Commentaires: Si on ne peut se procurer de persil frais, on peut le remplacer par 5 mL [1 cuil. à thé] de persil séché; le basilic frais par 5 mL [1 cuil. à thé] de basilic séché.
On peut aussi préparer ce plat en utilisant un pain de poisson blanc congelé.
IngrédientsPréparation
  • 30 mL [2 cuil. à table] d'huile d'olive
  • 2 oignons, tranchés
  • 1 gousse d'ail, hachée
  • 1 branche de céleri, tranchée
  • 1 carotte, pelée et tranchée
  • 1 poisson entier à chair blanche ferme, écaillé et nettoyé
    ou
    4 à 6 filets de poisson épais
  • 1 boîte de 412 mL [14 1/2 onces] de tomates à l'étuvée ou de tomates en dés
  • 60 m [1/4 de tasse] de tranches d'olives, vertes ou noires
  • 1 feuille de laurier
  • 60 mL [1/4 de tasse] de persil fraîchement haché
  • 60 mL [1/4 de tasse] de basilic fraîchement haché
  • Sel et poivre, au goût
  • 30 mL [2 cuil. à table] de jus de citron
  • Enduit végétal en vaporisateur
  • Préchauffer le four à 200°C [400°F].
  • Chauffer l'huile d'olive.
  • Y faire revenir les tranches d'oignons, l'ail haché et les tranches de céleri et de carotte, jusqu'à ce que tous les légumes soient tendres et l'oignon translucide, remuant pour les empêcher de coller.
  • Étendre ce mélange uniformément dans un moule rectangulaire de 23 x 33 cm [9 x 13 pouces] vaporisé d'enduit végétal.
  • Déposer le poisson ou les filets de poisson de poisson sur le mélange.
  • Dans un bol, mélanger ensemble les tomates à l'étuvée ou les dés de tomates en dés, les tranches d'olives, la feuille de laurier, le persil et le basilic hachés; saler, poivrer.
  • À la cuiller, déposer le mélange sur le poisson; l'asperger de jus de citron.
  • Cuire au four préchauffé, pendant 20 minutes, jusqu'à ce que le poisson s'effiloche sous les dents d'une fourchette, sans être trop cuit.
  • Jeter la feuille de laurier et servir.


Kasher, Casher ou Cacher
Se dit d'un aliment conforme aux prescriptions de la loi rituelle juive, ainsi que du lieu où il est préparé ou vendu. Pour être vraiment kasher, un plat doit être préparé avec des ingrédients cachers. Un fournisseur kasher obtient l'aval d'un organisme religieux selon différents critères, comme par exemple la provenance de la viande qu'il achète, et le réseau de surveillance pour la préparation et de la cuisson de ses ingrédients.