Rôti de porc aux pommes de terre brunes
Provenance: Nicole, Québec
Commentaires: Une recette réalisée année après année.
Pour varier, utiliser un rôti de veau ou d'agneau auquel on peut ajouter carottes et navet ou rutabaga. Utiliser alors la même méthode de cuisson, avec les mêmes ingrédients, et c'est un délice.
Nous passons environ deux semaines sur un terrain de camping et je peux vous dire que nos voisins de camping restent bouche bée de nous voir cuire sur le feu de camp. Eux l'utilisent uniquement pour le soir, mais moi, je fais à manger continuellement même quand il pleut; mon mari s’organise pour qu’il y ait toujours une braise au fond; il s’agit de l’entretenir. J'y prépare aussi sauces à spaghetti, crêpes, pain doré, rôties, oeufs, bacon, café, thé, maïs bouilli, et j'y chauffe de l'eau pour la vaisselle. Ce dont j'ai besoin durant la saison de camping, chaudron de fonte, poêle et marmite, utilisés aussi dans mon fourneau de ma cuisinière durant l'hiver, sont lavés puis essuyés avec du papier essuie-tout ou des vieux chiffons jetables.
Il est TRÈS IMPORTANT d'utiliser un chaudron en fonte noire avec couvercle, des ustensiles pour la cuisson sur BBQ et des mitaines doubles ou autres poignées. Des poêles en fonte sont très utiles pour préparer des crêpes, du pain doré et même pour faire des frites maison, un petit chaudron en fonte pour faire cuire les légumes, faire une sauce, réchauffer ou faire du gruau, des oeufs pochés ou autres.
Comme rouleau à pâte, on peut utiliser une bouteille de bière ou de vin vide, ou tout autre contenant rond comme une boîte de conserve.
Cuisson pour le camping [directement sur le feu de camp] :
Préparer un feu de bois et de charbon de bois [briquettes]. Il faut que le feu soit un peu plus que juste de la braise. Faire un trou au centre et installer des briques bien ordinaires au centre pour asseoir la marmite, sans que la braise ne touche au fond de la marmite.
Note : la chaleur intense qui se dégage fera cuire tourtière, pouding, fèves au lard en environ une [1] heure [il faut toujours surveiller pour que celà ne colle ou ne brûle; parfois il faut retirer la marmite et la mettre sur une grille pour la retourner au feu après environ 5 à 10 minutes; la cuisson se poursuivra].
Au besoin, ajouter soit briquettes ou bois.

Après la cuisson, on récupère les briques, soit avec une pelle pour camping ou autre article qu'on a sous la main; les laisser refroidir sur une grille.
On peut envelopper une poêle ou un petit chaudron en fonte de papier d'aluminium et s'en servir de support-réchaud. Quand on retourne à la maison, on les nettoie et on les ré-emballe pour la prochaine fois.
IngrédientsPréparation
  • Beurre, margarine ou huile
  • 1 rôti de porc [longe ou bout des côtes avec os ou désossé, ou filet]
  • 2 oignons moyens, hachés finement
  • 5 mL [1 cuil. à thé] de moutarde sèche
  • 2 gousses d'ail, émincées
  • 60 mL [1/4 de tasse] de concentré de bouillon de boeuf, en boîte ou maison
  • 80 mL [/3 de tasse] d'eau
  • 60 mL [1/4 de tasse] de bière
  • 80 mL [/3 de tasse] de sirop d'érable
  • Poivre noir, au goût
  • Épices à steak, au goût
  • 2 à 4 pommes de terre
  • Dans une marmite qui est à chauffer sur la grille du feu, faire brunir légèrement le beurre.
  • Y dorer le rôti de porc sur toutes ses faces.
  • Le retourner côté gras sur le dessus, os en dessous.
  • Ajouter les oignons hachés, la moutarde sèche et l'ail émincé.
  • Mélanger ensemble le contré de bouillon de boeuf, l'eau, la bière et le sirop d'érable; verser sur le rôti.
  • Assaisonner le mélange au goût de poivre et d'épices à steak; couvrir la marmite.
  • Déposer la marmite directement sur les briques, au centre du feu.
  • Laisser mijoter pendant environ 15 à 20 minutes avant de soulever le couvercle pour vérifier s'il faut ajouter des liquides; poursuivre la cuisson pendant encore 15 minutes.
  • Entre-temps peler et laver les pommes de terre; couper les grosses en deux.
  • Les ajouter au rôti, les tournant pour les enrober du bouillon et du gras de cuisson.
  • Poursuivre la cuisson pendant environ 15 minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites, les retournant à mi-cuisson pour les brunir de tous les côtés.
  • Ajouter des liquides au besoin.